D comme Drapeau Basque

Le drapeau est un symbole fort pour les régions de France. Et le Pays basque ne déroge pas à la règle. À travers ses formes et ses couleurs, le drapeau basque rassemble toute une région derrière lui.

Le drapeau basque

Quelle est l’histoire du drapeau basque et que représente-t-il ?

Ses couleurs

Appelé « ikurriña » (mais aussi « ikurrina »), le drapeau basque est essentiellement dominé par la couleur rouge. On y trouve aussi deux lignes blanches formant une croix, sur une autre croix de couleur verte. La croix blanche représente Dieu et le catholicisme. La croix verte est celle de Saint-André, qui représente donc la loi coutumière. Ici, l’ordre des couleurs à son importance puisque la croix verte symbolise les lois antiques, qui sont les garantes de la liberté du peuple basque. Et la croix chrétienne (la croix blanche) surmonte l’ensemble !

Sa signification

Le drapeau basque s’utilise aujourd’hui de manière informelle en tant que symbole culturel du Pays basque. Il regroupe toutes les régions du Pays basque, qu’elles soient espagnoles ou françaises. Aujourd’hui, ce drapeau est l’emblème officiel de la communauté autonome du Pays basque, qui se trouve en Espagne. Et ce, depuis son acquisition du statut autonome, qui remonte à l’année 1979. En France, le drapeau basque n’a pas de caractère officiel. Cependant, les institutions l’utilisent tout de même de manière courante.

Son histoire

Le drapeau basque date de la fin du XIXe siècle, et de l’époque où Sabino Arana créa la société « Euskeldun Batzokija », à l’origine du Parti national basque. Ce sont les frères Arana qui sont à l’origine de ce drapeau. À l’origine, ils en avaient dessiné un pour chaque territoire basque. Mais c’est le drapeau de Biscaye que l’ensemble des Basques a reconnu et adopté. Il est le symbole des libertés basques et les personnes qui le reconnaissent y portent donc un fort attachement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *