Bayonne et les plaisirs du chocolat

bayonne-capitale-chocolat

Il y a beaucoup de choses à faire à Bayonne mais découvrir la gastronomie basque est en tête de liste. 

Dans cet article, nous allons vous faire voyager au coeur de la capitale du chocolat. De quoi ravir les plus gourmands d’entre vous.

Bayonne, une étape incontournable de votre voyage au Pays Basque français

Il y a de fortes chances que si vous visitez la région du sud-ouest de la France et que vous vous dirigez vers le Pays basque français, votre voyage commencera ou se terminera à Bayonne.

A cheval entre la France et l’Espagne, cette petite ville de 50 000 âmes tire de ses patrimoines français et basque, bien sûr, mais aussi de ses voisins espagnols, à une demi-heure de route au sud.

Bayonne est peut-être moins fastueuse que son voisine Biarritz, mais elle a beaucoup d’histoire et beaucoup de charme. Et du chocolat. Beaucoup de chocolat.

La gastronomie bayonnaise : un patrimoine gastronomique remarquable

Le patrimoine gastronomique de Bayonne ne date pas d’hier. En effet, la situation géographique de cette ville a permi le développement d’une culture culinaire riche : deux rivières convergent au cœur de la ville, la Nive et l’Adour, garantissant l’arrivée rapide des produits. La ville est, après tout, à cheval sur la route côtière séculaire entre la France et l’Espagne.

Cette situation a été exploitée au fil du temps pour affiner de nombreuses spécialités culinaires basques, dont deux sont remarquables : le chocolat et le jambon.

Pourquoi Bayonne est appelée la capitale du chocolat

Bayonne a une extraordinaire distinction culinaire dans un pays déjà riche en distinctions culinaires : c’est la capitale française du chocolat.

Le chocolat est venu d’Espagne en France et a été repéré pour la première fois à Bayonne, dans la première moitié du XVIIe siècle, lors du mariage de Louis XIII avec Anne d’Autriche, la fille de Philippe III d’Espagne. 

Mais il est vraiment devenu populaire à Versailles sous son fils,  Louis XIV, qui était – comme la plupart des enfants français se souviennent encore de leurs cours d’histoire – marié à l’infante Marie-Thérèse d’Espagne, donc un autre lien espagnol fort.

À l’époque, le chocolat n’existait que comme boisson chaude. Mais l’essentiel du chocolat est resté à Versailles, à la cour. Comme beaucoup d’innovations en France, la famille royale l’a obtenu en premier et ce n’est que plus tard que sa consommation se généralisera.

Quant à son apparition à Bayonne proprement dite, les archives de la ville font référence à ce qu’on appelle chicolatte en 1670.  

Bayonne était une ville multiculturelle et de nombreux juifs s’étaient installés ici, descendants de familles ayant fui l’Espagne (et le Portugal) à la suite de Inquisition catholique. 

Ils  ont été les premiers en France à travailler avec des fèves de cacao, produisant un chocolat noir plus amer avec une forte teneur en cacao. Grâce à eux, l’utilisation du chocolat s’est étendue et s’est propagée au reste de la population.  

Au 18e siècle, la plupart des maisons qui se respectaient à Bayonne possédaient une  chocolatière, une machine à fabriquer du chocolat, tout comme nous avons maintenant des machines à café.

À son zénith, Bayonne comptait 30 maîtres chocolatiers. Puis la mécanisation est arrivée ; les machines à vapeur de nouvelle génération étaient bruyantes et coûtaient trop cher, et celles électriques qui suivaient coûtaient encore plus. L’inévitable s’est produit et le nombre de chocolatiers est tombé à huit.

Bayonne, le lieu de rendez-vous des amateurs de chocolat

Difficile d’imaginer qu’il y en a si peu car en traversant la zone piétonne du Vieux Bayonne, il semble y avoir une chocolaterie à chaque coin de rue. Vous vous sentirez étrangement obligé d’entrer dans chacune d’elles (vous pourrez peut-être combattre la compulsion une fois, mais vous finirez par céder …).

Si vous êtes un vrai fan, un festival de trois jours célèbre chaque année l’arrivée du chocolat en France. Le festival est un pèlerinage pour les amateurs de chocolat – stands dans les rues, pièces gourmandes en chocolat à déguster, à l’histoire du chocolat, aux visites du chocolat … en d’autres termes, tout le chocolat.

La France, célèbre pour ses guildes médiévales, a même une guilde du chocolat à travers laquelle les chocolatiers professionnels transmettent encore leurs connaissances et leurs secrets.


Vous l’aurez compris, à Bayonne le chocolat est une véritable institution. Alors, lors de votre prochain séjour au Pays Basque, faites un détour par la capitale du chocolat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *